Où acheter les vitamines C comme on les aime aux Etats-Unis?

J’ai regardé chez CVS mais je n’aime pas trop. Finalement, j’ai trouvé exactement ce qu’il me fallait chez Trader Joe’s. Ca coûte un peu cher, $10.

Publicités

Grossesse et accouchement aux USA: comment ça se passe?

Génial ! Votre test de grossesse que vous venez d’acheter chez CVS vous dit que vous êtes enceinte. Bienvenue dans le club. A quoi s’attendre lorsqu’on est enceinte aux Etats-Unis ? Courrez consulter votre plan de votre assurance santé. Ci-dessous, je décris mon expérience personnelle et j’espère qu’elle sera utile à certains d’entre vous. J’ai deux enfants qui sont nés aux Etats-Unis. Donc, je ne connais que le système américain. Mais, je veux comparer mon expérience à Boston avec mon expérience à Washington DC. Lire la suite

Se soigner aux Etats-Unis

obamacareSe soigner aux Etats-Unis coûte extrêmement cher. Gare à ceux qui n’ont pas une (bonne) assurance car c’est la faillite assurée. Et avoir une bonne couverture médicale veut dire débourser entre $8,000 et $10,000 par an pour une famille. En général, il faut au minimum souscrire à trois types d’assurance : Lire la suite

#EBOLA – Montgomery school health staff have plan in place for Ebola

With Ebola stirring worry after appearing in the U.S., health staff in Montgomery County Public Schools have developed a plan to address any suspected case of the virus in a student.
One part of that plan includes a new question for parents of students who have a fever and other signs of the virus: Where have you traveled recently? Lire la suite

Soigner ses enfants à Washington DC

Lorsque je me suis installée à Washington DC pour la 1ere fois, ça m’a pris un temps fou pour comprendre le système de santé dans la région. Et je peux dire que j’ai eu de très mauvaises expériences avec un dentiste et un cabinet médical. Donc, attention, avant de prendre RDV, il faut bien se renseigner car à DC, on trouve de tout : le système de santé d’un pays développé comme le système de santé d’un pays du tiers monde.

Aujourd’hui, je suis très satisfaite des pédiatres de mes enfants, de leur dentiste et de leur ophtalmologiste (eye doctor). Pour en arriver là, j’ai dû parler à beaucoup de personnes, rien de mieux que le bouche à oreille. Ne jamais prendre le 1er médecin etc. qui vous tombe sur les bras. Ainsi, je n’ai pas du tout aimé le Children’s Hospital de DC et si j’avais une urgence dans la nuit, je préférais prendre le taxi et me rendre aux urgences de Georgetown University Hospital. En ce qui concerne George Washington Hospital, je ne comprends toujours pas comment cet hôpital fonctionne.

Sur la circoncision aux Etats-Unis

Un des sites web que j’aime bien visité est le site rue89.com. Cette semaine sur ce site, j’y ai lu un article intéressant sur les challenges de la circoncision en France. Ceci m’a remis en mémoire ma propre expérience sur ce sujet aux Etats-Unis. Lire la suite

LU SUR LE NET – Jamais trop jeune pour un antidépresseur?

Il y a quelques temps, j’avais écrit un post sur la médecine aux Etats-Unis et le fait que même chez les médecins, la 1ère motivation c’est l’argent et qu’il est extrêmement difficile de faire 100% confiance même à son propre médecin encore moins à d’autres thérapeutes. D’où l’importance de toujours faire son homework comme les Américains aiment si bien le dire et, pour d’importants diagnostics, d’avoir au moins 2-3 avis.

Hier, je suis tombée sur un article qui m’a profondément dégoûtée. Voici l’idée comme le résume si bien un médecin: « Some doctors say there is too much emphasis on medicating children instead of working with them and their caregivers to understand what is triggering their behavior. Dr. Glenn Saxe, chairman of child and adolescent psychiatry at NYU-Langone Medical Center and a proponent of trauma-focused therapy, says psychiatry has missed « big opportunities to help children. This problem has led to kids being medicated more and more. »
Et les pauvres sont les 1ères victimes de ce système. Lire aussi cet article. Extrait…..
…She has arranged for her foster children to get whatever therapies the system offers, including occupational and play therapy, but that isn’t enough, she says. « They are not manageable. They are angry at everybody, » she says. « The drugs seem to calm them down somewhat. »