Grossesse et accouchement aux USA: comment ça se passe?

Génial ! Votre test de grossesse que vous venez d’acheter chez CVS vous dit que vous êtes enceinte. Bienvenue dans le club. A quoi s’attendre lorsqu’on est enceinte aux Etats-Unis ? Courrez consulter votre plan de votre assurance santé. Ci-dessous, je décris mon expérience personnelle et j’espère qu’elle sera utile à certains d’entre vous. J’ai deux enfants qui sont nés aux Etats-Unis. Donc, je ne connais que le système américain. Mais, je veux comparer mon expérience à Boston avec mon expérience à Washington DC.

Pour commencer quelques mots à savoir :

  • OB/GYN = Obstétricien Gynécologue
  • Midwife = Sage-femme
  • Baby Shower = Fête organisée en l’honneur de la mère et du bébé à naître
  • Due date = Date prévue d’accouchement
  • C-section ou Caeseran section = césarienne
  • Vaginal birth = Accouchement par voir basse
  • Epidural = péridurale
  • Car seat = siège auto bébé

Massachusetts General Hospital (Boston)
1er accouchement

Georgetown University Hospital (Washington DC)

2nd accouchement

Assurance santé

L’assurance est cruciale et déterminera le médecin qui vous suivra ainsi que l’hôpital où vous accoucherez. Une fois enceinte, relisez bien votre plan assurance santé pour mieux comprendre ce que votre assurance couvre et offre comme prestations.

Sans assurance et sans complications, comptez au moins $20,000.

A l’époque, mon assurance santé était Harvard Pilgrim et toutes les charges liées à la grossesse étaient prises en charge.

Pour mon second accouchement, mon assurance santé était avec Blue Cross Blue Shield et toutes les charges liées à la grossesse étaient prises en charge.

Bouquins à lire absolument

Pour ma 1ère grossesse, j’ai acheté ce bouquin : « Your Pregnancy week by week » de Dr. Glade B. Curtis, OB/GYN et Judith Schuler, M.S. Tout simplement génial lorsque vous attendez votre 1er enfant.

Après la naissance, j’ai continué avec ce bouquin : « Your Baby’s First Year, week by week » des mêmes auteurs, Glade B. Curtis, M.D., M.P.H. and Judith Schuler, M.S. De plus mon excellent pédiatre m’avait recommendé ce bouquin : « The Children’s Hospital Guide to Your Child’s Health and Development » de Children’s Hospital Boston.

Pour ma seconde fois, j’étais plus rodée et je me suis appuyé sur les mêmes bouquins que la 1ere fois.

LE SUIVI MEDICAL

Choisir son OB/GYN

Votre assurance définira qui s’occupera de votre suivi médical. Et bien sûr avec une bonne assurance vous avez plus d’options et flexibilité qu’avec une basic insurance.

Dans mon cas, Harvard Pilgrim était une bonne assurance, avec une bonne couverture. Et mon choix s’est fixé sur Massachusetts General Hôpital ou MGH comme on dit tout simplement. Pourquoi MGH ? Principalement parce que je n’habitais pas loin de l’hôpital et plus tard j’ai découvert que c’est l’hôpital où Harvard University forme ses médecins et je dois vous dire que le service y est plus qu’excellent.

Je préfère les complexes hospitaliers car tous les services sont regroupés au même endroit. Un seul stop. Quelques années plus tard, à Washington DC, j’ai choisi Georgetown University Hospital. J’y avais déjà mes habitudes et j’aimais bien le service.

Suivi de grossesse

Ne ratez pas vos visites prénatales.

A Boston, j’avais été suivie par une sage-femme, la même personne du début à la fin de ma grossesse. Je ne me rappelle plus la raison pour laquelle j’avais choisi une sage-femme mais les raisons avancées avaient dues être très convaincantes. Ma sage-femme était géniale.

Quelques années plus tard, à Washington DC, j’avais été suivie par un OB/GYN (obstétricien gynécologue) homme. Ne vous en faîtes pas. Aux Etats-Unis, une infirmière est toujours présente lorsqu’un médecin homme examine la patiente. Comme à Boston, mon OB/GYN et l’infirmière qui me suivaient étaient géniaux !

Test sanguins, échographie

Seulement 2 échographies mais beaucoup d’examens et des vitamines aussi gros que de petits cailloux à prendre tous les jours.

Si vous avez plus de 35 ans, le suivi est très médicalisé avec des examens plus poussés (trisomie ou d’autre maladie, etc.)

Examens de routine. Je suis à la lettre les recommandations de ma sage-femme. Je veux connaitre le sexe du bébé. Test complets

A DC, ce qui était diffèrent de Boston c’est l’accent mis sur les tests de dépistage du VIH (obligatoire) en début de grossesse et en fin de grossesse, juste avant l’accouchement. Santé publique oblige vu le taux élevé du VIH dans la capitale américaine et les obligations pour contrôler l’épidémie.

 

Cours de préparation à l’accouchement

J’ai suivi un cours (payant) offert par MGH sur l’accouchement, comment prendre soin du bébé, bref un cours pour démystifier la chose. C’était excellent. En plus en groupe, nous avons visité la maternité de l’hôpital.

Pas de classes prénatales cette fois-ci mais des conseils par des infirmières sur comment donner le sein au bébé, quel tire-lait acheter etc.

En plus, j’ai visité la maternité de Georgetown University Hospital bien sûr.

BABY SHOWER

Mon baby shower

Le baby shower est une fête est organisée en l’honneur de la mère et du bébé à naître. La future maman et le bébé reçoivent pleins de cadeaux (vêtements pour bébé, paquet de couches, biberons, jouets, livres, spa pour la maman…). On vous demandera beaucoup quelle est votre due date.

Pour ma 1ere grossesse, j’étais nouvelle aux Etats-Unis, sans vraiment d’amis à Boston, donc, pas de baby shower.

Pour ma deuxième grossesse, je travaillais à DC et mes collègues ont organisé un génial baby shower en mon honneur. J’avais les larmes aux yeux et j’ai reçu tellement de cadeaux. Et après l’accouchement, beaucoup de visites et cadeaux.

ACCOUCHEMENT

Visite de la maternité

Les maternités sont hyper sécurisées. Pas de chance qu’on vole votre bébé ou qu’on vous donne le mauvais bébé.

Les chambres d’accouchement ressemblent vraiment à des chambres d’hôtel, avec un vrai lit pour le futur papa. Le personnel médical est pointu, en grand nombre, aux petits soins. On vous traite comme une princesse.

J’avais une chambre pour moi toute seule.

Une chambre pour moi toute seule également.

Péridurale ou pas ?

Ma théorie est simple. Si lorsque vous avez des règles douloureuses et vous ne pouvez pas supporter la douleur sans médicament, alors, vous ne pourrez pas supporter la douleur de l’accouchement sans médicament.

Je ne suis pas martyr. Pas de sujet de discussion : Péridurale.

Péridurale of course !

Type d’accouchement Personnellement, je pense que les médecins américains aiment trop pratiquer la césarienne. D’où le taux élevé de c-sections pratiquées par les gynéco aux US.

Prière de noter que césarienne un jour, césarienne toujours. Bref, si vous avez eu une césarienne pour un 1er accouchement, vous ne pourrez pas forcement accoucher par voie basse la seconde fois. Soit votre gynécologue refusera de le pratiquer. Soit votre assurance refusera de le couvrir (même si votre docteur l’accepte).

Accouchement par voie vaginale. Un peu de frayeurs pas OK.

Césarienne !. Je ne veux pas entrer dans les détails mais je dois dire que ce n’était pas mon 1er choix.

Pour rappel, la césarienne est une opération. Ce qui veut dire que ça vient avec tout le package : forte douleur, anesthésie. Jamais une bonne expérience. Dans mon cas, l’anesthésiste n’avait pas bien dosé. Je ne vous raconte pas la douleur.

Allaitement, couches, lait

Tout est offert par la maternité : couches, vêtements que bébé porte lorsqu’il est à l’hôpital, le lait si vous décidez de ne pas allaiter. Donc, pas besoin de préparer une grosse valise avec les effets de bébé. Pour les couches, on retrouve les mêmes : Pampers ou Huggies. Ca dépend.

L’accent est vraiment mis sur l’allaitement maternel avec en 1ere ligne les infirmières pour gentiment pour pousser à ne donner que le sein au bébé. Je ne sais pas pourquoi mais cette 1ère fois, je n’étais pas très chaude pour l’allaitement maternel et donc le bébé au final a eu plus de lait Enfamil que le lait maternel. Pourquoi la marque Enfamil ? Tout simplement parce que c’était la marque utilisée par l’hôpital et le 1er lait que mon bébé a commencé à boire. Nous avons juste continué avec.

Et aussi, l’hôpital avec un photographe attitré pour prendre la 1ere photo de bébé à l’hôpital.

A DC j’étais prête pour l’allaitement maternel et j’ai pris les cours et acheter tout le matériel nécessaire. Voir mon autre post sur ce sujet. Et ce fut un succès ! Mon second fils n’a pas une seule fois pris autre chose que le lait maternel. Voir mon autre post sur ce sujet.

Pouponnière la nuit 

Si on vous propose, acceptez car vous aurez besoin de toutes vos forces au cours des prochain mois.

Au départ, j’avais si peur de me séparer de mon bébé. Mais au lendemain de mon accouchement, j’avais si mal aux bras que je ne pouvais plus le porter et les infirmières m’ont gentiment recommandé de le laisser passer la nuit à la pouponnière.

Mon fils a passé ses nuits à la pouponnière.

Circoncision ?

C’est dans la culture américaine (plus de 80% des Américains sont circoncis) et l’on vous demandera si vous voulez circoncire votre garçon avant de sortir de l’hôpital. C’est comme une opération, vous discuterez avec le chirurgien en charge de la procédure, très tôt le matin, on viendra prendre le bébé et lorsque la procédure est finie, le chirurgien viendra vous communiquer un rapport.

Circoncision. Procédure à l’hôpital deux jours après la naissance (avant la sortie de l’hôpital). Puis une infirmière vous dira comment prendre soin du bébé circoncis.

Circoncision. Procédure à l’hôpital deux jours après la naissance (avant la sortie de l’hôpital). Puis une infirmière vous dira comment prendre soin du bébé circoncis.

Visite du nouveau pédiatre de bébé

Avant l’accouchement, on vous demandera de choisir un pédiatre pour votre bébé. 

Juste après la naissance de mon 1er bébé, son pédiatre est venu lui rendre visite à la maternité. Et c’est le même pédiatre qui l’a suivi jusqu’à ce que nous quittions Boston. Je dois dire que les médecins de MGH sont très bons.

Juste après la naissance, comme à Boston, le nouveau pédiatre de mon fils est venu lui rendre visite. C’est le même pédiatre qui le suit aujourd’hui.

Combien de temps reste-t-on à l’hôpital ?

Ca dépend.

Je suis restée 2 nuits.

Je suis restée 4 nuits je crois à cause de quelques petites complications (césarienne notamment).

Papiers de bébé

A l’hôpital, on s’occupera de la paperasse et on vous donnera tous les papiers nécessaires pour établir l’acte de naissance de votre enfant.

Excellent service.

Bon service.

Sortie de l’hôpital

Où est votre car seat ? Le médecin doit donner son feu vert avant que vous sortez que l’hôpital.

On ne vous laissera pas sortir de l’hôpital sans car seat pour le bébé. On vous montrera comment utiliser votre car seat et ce qu’il faut faire pour s’assurer que le bébé est en sécurité.

On ne vous laissera pas sortir de l’hôpital sans car seat pour le bébé. On vous montrera comment utiliser votre car seat et ce qu’il faut faire pour s’assurer que le bébé est en sécurité.

APRES L’ACCOUCHEMENT – Le congé maternité – Il n’y a pas vraiment de congé maternité aux Etats-Unis. Les normes varient en fonction des employeurs.

Aide-soignante

Très important surtout si c’est la 1ere fois que vous accouchez.

A la sortie de l’hôpital, j’ai eu droit (grâce à l’hôpital je pense) de l’aide l’une aide-soignante qui est passée chez moi pendant une à deux semaines pour suivre l’évolution du bébé et voir également si j’allais bien. Une sorte de seconde maman avant que ma propre mère n’arrive.

Pas de service d’une aide-soignante.

Papier/Déclaration de naissance

Aux Etats-Unis, c’est le droit du sol. Ce qui veut dire que tout enfant né sur le sol américain est Américain.

A Boston – Je ne me rappelle plus le délai qu’il y a pour déclarer une naissance mais, il fallait se rendre à l’hôtel de ville de Boston pour obtenir/faire l’acte de naissance que nous avons reçus en 2 copies.

A Washington DC – Comme on est dans une sorte de ville-Etats, il faut se rendre dans un centre bien spécifique pour commencer le process pour obtenir l’acte de naissance. Renseignez-vous bien.

Mettre bébé sur votre assurance

Une priorité après la sortie de l’hôpital.

Il y a un délai de grâce avec toutes les assurances. Suivez rapidement avec votre assurance ou votre employeur.

Il y a un délai de grâce avec toutes les assurances. Suivez rapidement avec votre assurance ou votre employeur.

Pédiatre pour bébé, OB/GYN pour maman 

L’accouchement n’est qu’un début. Après la sortie de l’hôpital, il  a plein de RDVs obligatoires pour bébé et maman.

Après l’accouchement, j’étais plutôt en forme et prête à retourner à mes habitudes.

Comme je disais, la césarienne est une opération et qui dit opération dit douleur. A la sortie de l’hôpital, je devais vraiment prendre les pain killers prescrits par le médecin sinon j’étais vraiment mal.

Welcome baby !

A Boston, bébé a reçu un gros paquet avec beaucoup de livres enfants de la ville. Excellent moyen pour encourager la lecture.

A Washington DC, rien.

Pour en savoir plus :

Accoucher aux Etats-Unis

Accoucher aux Etats-Unis – Part II

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s